Décès de Monsieur Bernard Schauner

Nous avons le chagrin de faire part du décès de Monsieur Bernard Schauner, survenu à son domicile le 26 octobre 2015

 

Décès de Monsieur Léon O.Rey

Nous avons le chagrin de faire part du décès de Monsieur Léon O. Rey 1938, survenu à l’hôpital de Sion le 28 décembre 2015

« Le bonheur ne consiste pas à acquérir et à jouir, mais à ne rien désirer, car il consiste à être libre (Epictète) »

La messe de sépulture sera célébrée en la cathédrale de Sion, le mercredi 30décembre2015, à 10h30

Léon repose au centre funéraire de Plat à Sion, oú la famille sera présente, le mardi 29 décembre2015 de 18h30 à19h30

Décès de Madame Monique Hanier

« Un seul être vous manque et tout est dépeuplé »

Nous avons la grande tristesse de vous faire part du décès de Madame Monique Hanier survenu le 15 septembre 2015 dans sa 80Ème année.

Font part de leur peine :

Monsieur Bernard Hanier son époux à Bluche/Randogne ainsi que sa famille en France

Son frère Jacques Beliard, son épouse Marlène et leurs enfants Pascal et Emilie en France.

La messe de sépulture sera célébrée à l’église de Montana-Station, le vendredi 18 septembre 2015 à 17 heures

 

 

 

 

 

 

« L’amour ne disparait jamais, la mort n’est rien

Je suis seulement passé dans la pièce d’à côté

Je suis moi, tu es toi

Ce que nous étions l’un pour l’autre nous le sommes toujours

Donne- moi le nom que tu m’as toujours donné

Parle-moi comme tu l’as toujours fait.

N’emploie pas un ton différent, ne prends pas un air solennel ou triste.

Continue de rire de ce qui nous faisait rire ensemble,

Prie, souris, pense à moi

Prie pour moi.

Que mon nom soit prononcé à la maison comme il l’a toujours été sans emphase d’aucune sorte, sans une trace d’ombre.

La vie signifie ce qu’elle a toujours signifié.

Elle est ce qu’elle a toujours été.

Le fil n’est pas coupé.

Pourquoi serais-je hors de ta pensée simplement parce que je suis hors de ta vue…

Je t’attends, je ne suis pas loin juste de l’autre côté du chemin

Tu vois, tout va bien »

Charles Peguy d’après Saint Augustin